The Fantastic Four

Depuis le début des années 90, d’importants Hip-Hoppers belges ont laissé leur marque sur les disques belges sortis à Bruxelles, en Flandre et en Wallonie.

Parmi ces pionniers figurent Defi-JDJ SonarSmimooz et DJ Grazzhoppa.


DEFI J

En 1990, Defi-J, avec l’aide de son mentor Rumky, sort le projet: “Brussels Rap Convention” (BRC).

L’album, enregistré entre les mois de mai et juin, contient des contributions de Rayer (plus tard RAB), H.B.B. Band ‘N Ko et Shark from ParisPhil One est derrière les platines.

La sortie de l’album est suivie par des performances sur scène et à la télévision.

Les morceaux Fly Girl et Couleur Noire sortent également en maxi-single.

BRC pose inconsciemment et spontanément les bases musicales du Hip-Hop belge. Le disque sera une pièce de référence pour les artistes de la prochaine génération.


GRAZZHOPPA

Grazzhoppa commence sa carrière de DJ en 1985 et  remporte le titre européen de DMC en 1991.

Vers 1993, il rencontre le rappeur Blade chez “Groove Records”,  un magasin de disques à Londres.

Peu de temps après, ils partent en tournée à Amsterdam, à Londres et dans plusieurs villes allemandes.

Blade demande ensuite à Grazzhoppa de poser ses tout premiers cuts sur son vinyl Clear The Way/ They Ain’t Shit To Me

La même année, Grazzhoppa sort “Rhyme Cut Core – Raw Break/At The Crossroads avec TLP sur 691 Influencial, le label de Blade.

Ce disque est la première trace discographique Hip-Hop en région flamande.


DJ SONAR

Toujours en 1993,  le H-Posse, composé de Seg, Sly-D, Serge MC (plus tard Baloji), Fredalabass, DJ Mig-One et DJ Sonar,  lance le premier projet de Hip-Hop en Wallonie avec le soutien de la Maison des Jeunes du Thier-A-Liège et de la Communauté française; la compilation: “Fidèles au Vinyl”.

Malfrats Linguistik (aka Akro et Mista.R), Level-Bass (RIP) de Liège et les groupes CQFD et K-Particulier de la région de Mons sont également présents sur cette compilation.

L’album est enregistré à La Louvière et tiré à 1000 exemplaires. Il sera promu dans les maisons de jeunes, au Québec, au Festival de Dour, … mais aussi dans l’émission de télévision “Freestyle” de Torch en Allemagne.

Un an plus tard, Monsieur R (Mista.R) part en France pour rejoindre Le Ménage A 3  et Sly-D se lance en solo avec son maxi “Histoires de Pierrot”.

En 1997, les membres restant du H-Posse, formant alors les Malfrats Linguistiques, sont invités sur le morceau Opération Starflam de la Phat Unda Compil“ avec Pavé et Kaer en featuring.

Cette collaboration cimente la formation officielle de Starflam.


SMIMOOZ

En 1995, De Puta Madre (Smimooz, Pee Gonzales, Rayer et DJ Grazzhoppa) sort le classique Une ball dans la tête  sur le label indépendant 9mm Recordz.

Smimooz est en charge de la conception musicale, et Grazzhoppa pose des cuts sur certains morceaux.

Depuis, Smimooz continue d’impressionner ses supporters sur de nombreux disques Hip-Hop belge, dont Calmage“, “Shady Sirens“, Les Deux Fils De Puteet “9mm Parabellum”.

En 2020, Une ball dans la tête  est encore largement considéré par les amateurs de musique comme l’une des meilleures productions musicales belges, tous genres confondus.


Toujours actifs en 2020, ces quatre pionniers ont participé à l’émergence discographique du Hip Hop belge et sont impliqués dans d’innombrables projets depuis 30 ans.

Malgré cela, ces artistes de talent n’ont pas été médiatisés et reconnus à leur juste valeur. C’est pourquoi Melodiggerz souhaite mettre leurs carrières en lumière.